Recherche
Méthode:
Nouveautés

Pour les choristes du samedi soir: programme et partitions dans le répertoire. Ne pas oublier de s'identifier auparavant.

Identification
- Identification -
 
Id:
Passe:
 


- Inscription -
 
Si vous n'êtes pas inscrit(e) sur le site, vous pouvez introduire ici une demande
 
Vous êtes ici: Vie chrétienne » Autres sacrements » Réconciliation

Réconciliation

La réconciliation est une dimension essentielle de la foi chrétienne. Ce sacrement nous fait vivre ce qu’a réalisé Jésus lui-même, signe de la miséricorde infinie de Dieu.

Ce sacrement appelé sacrement de la pénitence et de la réconciliation est indissociablement un temps de reconnaissance du péché et de renaissance spirituelle pour les baptisés.

Se reconnaître pécheur, se reconnaître coupable mais le reconnaître devant Dieu, c’est entrer dans une démarche de confiance car Dieu ne veut pas la mort du pécheur mais qu’il vive. Son amour est plus fort que toutes nos ruptures. La réconciliation permet à chacun d’exercer sa liberté.

Se réconcilier c’est changer sa façon de penser, de se comporter, de regarder l’autre et, tout en reconnaissant son manque d’amour, être capable d’un véritable changement.

Dans le sacrement de réconciliation, la démarche de confesser son péché personnellement auprès d’un prêtre, permet une prise de conscience lucide devant l’Eglise. Le prêtre invite alors à la conversion. La pénitence proposée au pécheur est à la fois un signe de réparation et une action de grâce pour le pardon reçu.

Textes

Les dix commandements :
Deutéronome (5, 1-22).

Psaume 50 (51) :
Confession d'un pécheur et prière confiante

Matthieu 6, 9-14 :
prière du Notre Père

Matthieu 18, 21-22 :
"…Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois."

Jean 20, 21-23 :
"…Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis…"

Première lettre de St Paul aux Romains 5, 6-11 :
"(…) En effet, si Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils quand nous étions encore ses ennemis, à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, nous serons sauvés par la vie du Christ ressuscité (…) »

Première lettre de Saint Jean (1-2) :
"Mais, si l'un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste. Il est la victime offerte pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais encore pour ceux du monde entier."

Je confesse à Dieu


Acte de contrition
Commentaire(s) et/ou suggestion(s) ->

© Copyright 2012-2017 - Paroisse St-Nicolas La Hulpe